interview 1

interview interview.jpgRencontre avec
Michèle Rosenzweig,
auteure de «  Ces gens ordinaires »

D’où vous vient votre passion pour
l’écriture ?

Elle me vient de ma mère institutrice et de son amour pour
la langue française choisie,  de la lecture aussi qui
m’a fait aimer les mots. En 6ème déjà mon prof de français
avait commenté ma rédaction en notant « sur les traces de Mme
de Sévigné « ! A 15 ans mes premiers poèmes ont été une façon
de soulager un grand chagrin d’amour .Depuis toute petite
donc l’écriture fait partie de moi. Etant de nature secrète,
au même titre que la peinture et le dessin elle a toujours été une
façon pour moi d’exprimer mes sentiments les plus
enfouis.

Présentez-nous votre ouvrage en quelques
mots ?

 

Ces gens ordinaires sont des histoires courtes de gens
qu’on rencontre tous les jours  Elles racontent avec
humour et tendresse leurs beautés, leurs travers, leur pathétique,
leur drôlerie. La deuxième partie du livre raconte des gens en
quête de divin

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Parce que j’aime les gens. J’aime les
regarder, les écouter. Il me semble qu’en tant que créatures
de dieu ils ont une part de divin qu’ils doivent mettre à
jour. C’est leur tâche, c’est notre tâche,  la
plus essentielle et la plus sublime.

Quelles sont les principales qualités de votre livre
?

Ce sont des histoires, des nouvelles. Tout est raconté en
peu de mots l’écriture est concise  et alerte. Ce livre
permet d’ouvrir et fermer la page à son gré après chaque
histoire. Le style sort des sentiers battus de la nouvelle. Ici pas
de fin sensationnelle plutôt une invitation à sourire ou à
réfléchir ….Les photographies de Vincent Pandellé sont
vraiment magnifiques c’est un artiste
talentueux.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre
ouvrage ?

Comme je l’ai déjà dit : que dieu est à trouver
en chacun d’entre nous selon notre propre cheminement.
J’ai voulu voir les gens dont je parle comme dieu les
voit : avec amour, humour et compassion

Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans la vie quotidienne.Tous ces gens je les ai côtoyés,
tout en malmenant un peu leur réalité   ils sont dignes
d’être des personnages de roman.
Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir
?

J’ai deux ouvrages de poésie en attente
d’édition et d’illustrateur.  Et j’ai
commencé un autre livre de nouvelles. C’est dans ces deux
genres que je me sens le plus à l’aise. L’écriture
longue du roman me fait souffrir, et je préfère  trouver de la
joie à écrire.

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Trouvez votre beauté propre. Ces quelques exemples vous
feront vous aimer vous mêmes, rire de vous-mêmes .Cherchez la part
de divin en vous. Bref aimez vous tels que vous êtes, et tels que
vous vous rêvez d’être.

 

edilivre  et michèle rosenzweig- juillet
2014

Publicités

Une réflexion sur “interview 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s