L’appel du large

L'appel du large L-appel-du-large.jpgL’appel du large –
acrylique sur papier-2007

 

poème :
L’appel du large

 

 

Terres inconnues de mon imagination

Terres reconnues,

jetant l’ancre au fond de la mémoire
humaine

espaces vides et pleins

grouillants et déserts

votre rumeur profonde sue par mes pores

en un long frisson

à la diable propagé.

Rougeoiement tropical

Monde baluchon

libres , libres d’aller

Calendrier des jours, effeuillement des
nuits

au fil des jours au fil des bazars

aux creux des nuits aux creux des hasards

Saisir au vol , explorer,

Les ruelles blanches, fruits chamarrés


déserts pierreux


tentes noires


manteaux bigarrés.

Oeil mauve, labyrinthe hypnotique

Chevaux lourds

Musc, santal, arômes envoûtants

Mendiants, vermine et temples
dorés…..

La mer chuinte à mon oreille.

Les vagues éclatent comme des fruits mûrs.

Même eau, même écume

pour tous les peuples déracinés.

Même sable , même gravier

pour un seul homme à la terre enchevêtré.

Il lui faut sortir du socle

la statue de bronze peut marcher

et ses yeux nacrés avalent les différences

qui font de tous les coeurs de pierre

des ailes qui s’élancent.

Frères , amis,

Enfants safran

Enfants cannelle enfants piment

Enfants ciment

Peaux laiteuses

Peaux café

Montagnes fleurs forêts et mers

nous bercent en leur sein

lorsqu’il nous faut muer

tous enfants de la même terre.

MIchèle
rosenzweig-« Le pain et la faim »-1990

Publicités

Une réflexion sur “L’appel du large

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s