joies d’automne : coloquintes

joies d'automne : coloquintes joies-d-automne-coloquintes.jpgdialogue imaginaire et
toxique entre deux fruits d’automne

 

Générations de femmes

Cri d’une coloquinte orange :

Oh! Mon nez en trompette et mon acné juvénile !

Toujours la même chose, l’adolescence … Et l’appareil
dentaire pour couronner le tout !

Ayez pitié de mes 13 ans, vous qui êtes femme avec vos formes.
Moi, je ne suis que ronde et orange, comme si le soleil m’avait
trop cuite, comme si je ne pouvais avoir de taille, ni de guêpe, ni
de poire…

Coloquinte jaune :

Ma chère, je pince le nez, je suis fière de mon teint, de ma
silhouette tout à fait femme.

Regardez-moi, vous serez un jour pareille …

(Sur un ton de confidence) Ne t’en fais pas, jeune fille, tu
seras belle et blonde…. Un jour d’éclosion…

Michèle rosenzweig-l’atelier de l’artisane -proses poétiques
-2009-editions edilivre.com

Publicités

2 réflexions sur “joies d’automne : coloquintes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s