joies d’automne: aller aux champignons

joies d'automne: aller aux champignons joies-d-automne-aller-aux-champignons.jpg

Aller aux champignons

On avait passé la matinée dans les bois. Crottés, trempés,
sentant l’humus et l’arbre,  le retour fut
triomphant. Restait la cueillette à éplucher. Tendres, rondelets,
moelleux, plissés, à croquer tout crus,  les champignons.
Cèpes ou girolles ? Rosés ou  pieds de mouton ? Cela
finirait en omelette pour toute la maisonnée. Ensuite, on
congèlerait. A ce qu’on dit ce n’est pas toujours une
hérésie, même pour les purs et durs qui gardent jalousement leurs
coins  et pour qui la saison, c’est la saison.

Michèle rosenzweig -l’atelier de l’artisane – proses
poétiques -2009 editions edilivre.com

Publicités

3 réflexions sur “joies d’automne: aller aux champignons

  1. Doucement sur les champignons qui se gorgent de radioactivit ces dernires annes depuis Tchernobyl et Fukushima….
    Je suis dans le pays du champignon par excellence, pays qui a fait parler de lui cause des invasions de Roumains et Bulgares qui sont venus piller nos bois pour le compte de l’Espagne….l’tre humain est lamentable…
    Pour notre part, une petite balade avec un panier pour faire une bonne omelette de temps en temps et le reste, sch, broy et utilis pour saupoudrer des plats cuisins….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s