Eclosions : ritournelle

ritournelle ritournelle.jpg

Ritournelle

 

Quelle est cette étourdie qui vers les nues
sourit ?

Quel est ce bois de rose que le sculpteur
arrose ?

Quel est cet étourneau qui picore les blés
hauts ?

Je suis cette étourdie

Je suis ce bois de rose

Je suis cet étourneau

Mon regard vers le ciel c’est une
prière

Mon écorce, ma sève c’est ma joie
d’aimer

Ma faim, ma soif c’est cette foi

Qui tour à tour bataille et se repose.

Dans le ventre des mères pousse la semence

Et sur leur sein chaud s’endort le
nouveau-né.

Dans la froideur des pierres

Se taillent les silex

Pour allumer les feux d’hiver

Dans le silence des arbres

Bruissent les feuilles au vent

Dans l’infini des étoiles

Se meurent des galaxies

Dans ma main courageuse

Se façonne mon œuvre lente.

Ma chaleur, mon silence, mon infini, ma
main

Tout se tait soudain

Rassasiée

Sevrée

Dans l’univers, je resplendis

Ta créature, mon Dieu

Te loue d’être en vie

Michèle Rosenzweig- éclosions – 2000 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s